Le 31 août 1997, Lady Di, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul, trouvaient la mort dans un accident de voiture dans le tunnel du pont de l’Alma. 20 ans après, une exposition s’ouvre à Londres, présentée au palais Kesington, lieu de résidence de la princesse de Galles pendant quinze ans.
Comme son nom l’indique, l’exposition “ Diana : sa vie à travers la mode”, montre comment la jeune femme a su bousculer les codes vestimentaires de la famille royale, jusqu’à devenir une véritable icône de la mode.
Au fil de l’exposition, le visiteur découvre l’évolution de son style, l’affirmation de sa personnalité mais surtout, de nombreux vêtements iconiques, portés lors de ses différentes apparitions publiques. Véritable communicante à travers sa garde-robe, elle a tout au long de sa vie, toujours assumé pleinement sa féminité.
Parmi les pièces les plus célèbres qui sont présentées, on retrouve : une robe longue en velours bleu nuit signée Victor Edelstein, qu’elle porta lors d’un diner à la maison blanche, un chemisier rose qu’elle arbora lors d’un portrait réalisé à l’occasion de ses fiançailles avec le prince Charles en 1981, ainsi que ses iconiques tailleurs chic et décontractés, réalisés par sa styliste attitrée, Catherine Walker.
Au programme également, les tenues de sa garde-robe après sa séparation avec le prince Charles. Des vêtements bien plus décontractés, qui marquent une période de liberté pour la princesse.

Une exposition à découvrir dès aujourd’hui si vous êtes de passage à Londres. **![](http://img.fac.pmdstatic.net/scale/http.3A.2F.2Fwww.2Efemmeactuelle.2Efr.2Fvar.2Ffemmeactuelle.2Fstorage.2Fimages.2Fmedia.2Fimages.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.femmeactuelle.fr