> L’actu > Culture |

Le dernier jour des collections de prêt-à-porter pour l’hiver prochain à Milan a mis en avant lundi une femme libre d?esprit aux goûts versatiles, chic et décontractée avec Giorgio Armani, poétique et forte avec Ricostru, ou très éclectique en Mila Schön.
Le velours dense domine la garde-robe féminine imaginée par Giorgio Armani pour l?hiver prochain, avec une prédilection pour le pantalon, décliné sous toutes ses formes: il est tour à tour fluide et ample, souvent dans des velours lisses brillants, à pinces, resserré à la cheville, décoré de boutons argentés dans le bas, moulant façon leggings ou encore enrichi d?un pan, retenu à la taille par un noeud comme un paréo. Il se porte avec des petits tops et vestes courtes.
Très souvent, le pantalon s?enfile sous la robe ou sous des tuniques. Il se laisse parfois entrevoir à travers les larges pans en satin d?une maxi jupe virevoltante. On le retrouve dans une version robe-pantalon, proposée également sous une forme hybride bicolore composée pour moitié d?une jupe plissée noire, et pour l?autre d?un pantalon rouge, sur les flancs duquel sont cousus les bords latéraux de la jupe. Résultat: recto, la femme apparait en jupe plissée, verso elle porte le pantalon ! Et vice versa.
Giorgio Armani illumine ce vestiaire sombre aux reflets veloutés et aux textures vibrantes en y introduisant des blocs de couleurs intenses: rouge rubis, vert émeraude, bleu électrique. Coiffées d?un galurin et chaussées de mocassins en velours ou de bottines lacées, les mannequins endossent parfois de maxi robes-manteau évasées sur les flancs.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.leparisien.fr