Pour le printemps été 2017, la marque parisienne Comptoir des Cotonniers reste fidèle à elle-même avec une collection poétique et féminine. Jupe en daim, Les pièces de la collection s’articulent autour de coupes fluides et de matières texturées tandis que les teintes monochromes, roses poudrées et bleu marine se glissent sur des blouses légères et jupes plissées. Des coupes amples et décontractées qui se manifestent également avec le retour en force du tailleur et de son pantalon XXL pour une allure nonchalante. À l’inverse, certaines pièces de la collection se portent cintrées sinon rien. Un virage à 180 degrés que l’on prend sans rechigner : une marinière, jean taille haute et robe fluide : la griffe agrémente nos garde-robes de vêtements basiques et sophistiqués.

robe fleurie, un gilet long en mohair, le tout noué d’une ceinture à la taille, pour une allure plus féminine que jamais.

Une campagne vidéo moderne et poétique

La vidéo met d’abord en scène, Julie Lansom, designer. Enfant, elle observait les mains de ses grands-mères, l’une fileuse de soie, l’autre tricoteuse. Adulte, elle s’inspire de ces gestes pour créer le sien, celui qui la fait tisser ses fils multicolores, créant ainsi des luminaires épurés et modernes. Puis, le court-métrage dévoile la créatrice d’un flower shop parisien, façonnant branches et fleurs de Clémentine avec grâce. Les pièces chics et décontractées de la collection, s’adaptent parfaitement au mode de vie des deux jeunes femmes.
Fidèle à la notion de transmission, la marque s’affranchit du traditionnel concept mères/filles et part à la rencontre du talent made in France. Dans une courte vidéo, Comptoir des Cotonniers dévoile l’unique savoir-faire de deux artistes : l’une est designer, l’autre artiste florale.
[Trench](http://www.marieclaire.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.marieclaire.fr