Comme un parfum de “ Fashion week ” par-delà le périphérique. Un défilé de mode aura lieu samedi 4 mars, à la salle de concert de La Ligne 13, à Saint-Denis. Bien sûr, il ne s’agit pas de haute couture, mais l’événement permettra de découvrir le talent de six jeunes créateurs, et de “ passer un moment festif “. Ca, c’est l’organisatrice qui le promet, et on a envie de la croire tant elle y met de conviction. Alba Burge n’a pourtant que 19 ans. Cette étudiante en communication à l’université Paris 8 s’est lancée seule dans l’organisation de l’événement. ” Je suis une passionnée de mode, je veux changer cet univers, le démocratiser “, confie-t-elle.

Samedi, à Saint-Denis. Alba donne ses instructions à l’une des mannequins. (LP/G.B.) Samedi, on la retrouve dans une petite salle de l’université de Saint-Denis, pour les derniers essayages et répétitions. Volubile et joyeuse, elle donne ses instructions aux mannequins. “ Je ne veux pas d’un défilé classique. Vous pouvez bouger, danser, rester naturels. ” Elle joint le geste à la parole, se déhanche elle-même pour indiquer la marche à suivre. Sur ses instructions, Mélissa, étudiante à la fac et mannequin occasionnelle, hésite puis tente quelques pas. “ C’est ça, c’est ça ! “, l’encourage Alba. La jeune femme a recruté ses 18 modèles, des amateurs, par le biais des réseaux sociaux. ” Ils ont de 19 à 30 ans “. Elle a procédé de même pour les créateurs de mode : “ J’ai reçu une quarantaine de candidatures et j’en ai retenu six “. Parmi lesquels Aymeric Alexandre, dont les pièces pour homme s’inspirent de vêtements traditionnels japonais. Le jeune styliste, ancien étudiant parisien installé à Rouen, est impressionné par l’énergie d’Alba : “ J’ai déjà participé à quelques défilés, mais celui-ci est vraiment bien organisé. “

_Aymeric Alexandre (à gauche), styliste, fait essayer l’une de ses tenues à un mannequin. (LP/G.B.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.leparisien.fr